mercredi 22 octobre 2008

Conférences de l'auteur de "Quand les cons sont braves"

Nous avons reçu le communiqué suivant tout à l'heure...



Guerre à la guerre et le Mob du Cégep de Ste-Foy vous invitent :

Mon parcours dans l'armée canadienne
Conférences de l’ancien soldat de l’Armée canadienne Martin Petit


Après quatorze années dans l'armée canadienne, Martin Petit nous fait revivre l'histoire et les émotions d'un fantassin qui a servi au Qatar, en Croatie, en Somalie, en Krajina et en Bosnie. Martin Petit nous rend sensible à l'évolution d'un garçon qui s'est engagé par goût de l'aventure et pour voir du pays, et qui ressort de chaque conflit un peu plus marqué par l'horreur de la guerre, ayant aujourd'hui à vivre avec le syndrome de stress post-traumatique.


Devenu farouchement pacifiste, Martin Petit brise la loi du silence par son témoignage il veut éviter à d'autres personnes de connaître les mêmes épreuves.

En août 2007, il a publié Quand les cons sont braves pour expliquer son histoire.


Mercredi 29 octobre 2008

12h00 Place Publik Cégep de Ste-Foy

19h00 Café bar l’Agitée 251 rue Dorchester

7 commentaires:

Francois a dit…

Wow. Enfin un militaire qui s'exprime publiquement. Voilà qui va donner un élan de crédibilité au mouvement anti-militariste.

Anonyme a dit…

Ouais... même l'inconscience se vend. Achetez donc ce classique d'une tête brûlée qui s'est achevé a la tâche. Post trauma? Réfléchis a tes choix!

Daniel Arseneault a dit…

Pourquoi s'étonner du syndrome post-traumatique? Évidemment une personne normale ne revient pas de la guerre comme on revient des vacances. Oui, la guerre est une chose terrible et elle coûte cher autant en vies humaines qu'en argent. Mais toute personne objective doit admettre que tant qu'il existera des tyrans, des seigneurs de la guerre et des régimes totalitaires, la guerre est un mal nécessaire pour protéger notre liberté. Si vous trouvez que le syndrome post-traumatique est terrible, vous seriez consterné de voir les abus psychologiques que souffrent les peuples soumis à des régimes anti-démocratiques. Nos militaires se battent justement pour nous protéger d'un plus grand mal.

La couène au vent a dit…

La vrai raison pour laquelle nous nous opposons à la la guerre n'est pas pour ramener les soldats en vie et en saine santé mentale, c'est pour mettre fin à l'Occupation militaire de ces pays.
Monsieur Arseneault, croyez-vous vraiment que les puissances occidentales peuvent amenés la paix dans les pays étrangers en s'y promenant armés dans les rues et sur les routes? Croyez-vous vraiment que des gars d'ici peuvent améliorer le sort des femmes et la scolarisation des enfants du bout du monde, en se promenant mitraillette à l'épaule?
Vous prétendez défendre la liberté, mais vous défendez au même moment des tyrans et des seigneurs de guerre pour s'opposer à d'autres tyrans et seigneurs de guerre.

Vous vous prétendez croyant en Jésus alors que vous prêchez le génocide. Maintenant vous le priez, mais de vos dires, vous l'avez crucifié et torturé.

Jésus avait une vision d'un monde d'entraide et de compassion. Vous, vous soutenez les tyrans qui rendent ce monde impossible.

Daniel Arseneault a dit…

Monsieur La Couène,

Ne m'accusez pas de prêcher le génocide. C'est un insulte à tous ceux qui ont été victime de génocide à cause de l'inaction des pacifistes qui n'ont pas voulu intervenir.

Vous avez raison de dire que Jésus enseignait l'entraide et la compassion. Dans certaines circonstances, aider son prochain et avoir de la compassion pour lui, c'est le défendre contre des agresseurs. Par exemple, débarrasser les Afghans des Talibans.

Anonyme a dit…

Je suis sûr que Jésus, s'il vivait à notre époque, s'engagerait dans l'armée, se ferait tatouer des têtes de morts, se raserait le crâne et irait bombarder des populations civiles pour ouvrir la voie aux compagnies de pétrole des pays riches et impérialistes comme les USA et le Canada...

Salut Daniel, bienvenue sur un blog anarchiste!

Alex

BlackBloc a dit…

>>Je suis sûr que Jésus, s'il vivait à notre époque, s'engagerait dans l'armée, se ferait tatouer des têtes de morts, se raserait le crâne et irait bombarder des populations civiles pour ouvrir la voie aux compagnies de pétrole des pays riches et impérialistes comme les USA et le Canada...

"Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée." :)

Oui bienvenue sur un blogue anarchiste. Comme l'a dit Bakunin, face à la monstruosité qu'est votre Dieu, "Si Dieu existait, il faudrait l'abolir."

Un peu de zique pour Mr. Arseneault.
http://www.youtube.com/watch?v=F9cqKafnUrk

"My word and world are grounded and real. Your words like floods of poisoned water. A language spoken with spit from different tongues. You can never corrupt me again."