lundi 15 décembre 2008

Vernissage de l'expo «lieux où l'on méprise l'État»

Voici un communiqué que nous avons reçu récemment. N'hésitez jamais à nous envoyer vos infos pertinentes...

À l'AgitéE mercredi le 17 décembre à 17 heure aura lieu le vernissage de l'exposition "Lieux où l'on méprise l'état" de Guillaume Beaulieu. Le tout sera suivi à 18h de l'opéra électro-punk: "Le Canaduh comme si vous y étiez" illustrant le processus de création.

Les toiles qui composent cette d'exposition furent réalisées en 3 jours, chacune dans une ville différente, l'espace entre les villes étant traversé en auto-stop. Elles représentent l'intérieur des infoshop du Canada. L'artiste partit avec 100 dollars dans les poches, quelques pots de peinture et des toiles préparées pour l'occasion.

Suite à la vague de mobilisation anti-capitaliste au tournant du millénaire, de nombreux anarchistes se sont orientés vers la diffusion de matériel anti-capitaliste et progressiste comme manière de continuer leur engagement contre ce système oppressif. Si bien qu'on compte désormais plus d'une dizaine d'Infoshop, qui sont des espaces sociaux, culturels et communautaires, visant à diffuser par le prêt, la vente, le don ou l'aide à la création, de livres, cds, brochures, dépliants ou objets promotionnels rejoignant l'anticapitalisme, le féminisme, la lutte à l'hétérosexisme, le syndicalisme, la lutte au racisme et à la discrimination, l'écologie, la solidarité avec les luttes des premières nations, l'environnementalisme, le progrès social, le socialisme, l'anarchisme et le communisme.

Phénomène étrange: peu des individus impliqués n'eurent la chance de visiter plusieurs des autres infoshops, alors que plusieurs de ces espaces furent créés à des périodes semblables, sans aucun contact entre les groupes. Les oeuvres visent à encourager cette forme d'engagement anticapitaliste et à lier ces groupes les uns aux autres, en montrant la simplicité de l'entreprise.

Ces lieux ont été représentés d'une manière impressionniste à l'acrylique, mettant l'accent sur le livre. Les 7 oeuvres présentées représentent l'intérieur des sept infoshops canadiens à l'ouest de Sherbrooke, soit ceux de Victoria (CAMAS BOOKSTORE AND INFOSHOP), Vancouver (SPARTACUS BOOKS), Winnipeg (MONDRAGON CAFÉ et JUNTO LOCAL 91), Ottawa (EXILE INFOSHOP), London (EMPOWERMENT INFOSHOP), Hamilton (BREAD AND ROSES CAFÉ et LIBER LIBRI ZINE LIBRARY) et Montréal (CENTRE DES MÉDIAS INDÉPENDANTS et le DIRA). Quelques autres oeuvres de l'artiste seront présentées.

L'opéra électro-punk qui suivra mettra l'accent sur les déboires pitoyables de l'artiste q réussit quand même à se rendre chez lui sain et sauf, par les faveurs des camionneurs ontariens, des ex-prostituées de la Colombie-Britanique et des ex-taulards non-repentis. En couchant sous les pont et en ouvrant sont sac où ses pots de peintures avait aussi ouvert, l'artiste questionne la dichotomie "performance-création" pour en créer un hybride activement politique.

==> http://paint-tour.joblo.serveblog.net/

1 commentaire:

Evy a dit…

L'exposition demeurera sur les murs de l'AgitéE pour un temps limité. Des reproductions des oeuvres d'art sous forme de cartes postales sont disponibles à la Page Noire (265 Dorchester). Une alternative libertaire aux traditionnelles cartes de Noël...