samedi 2 juin 2012

La manipulation au bout du col

Le populiste animateur de radio du 93.3, Sylvain Bouchard, lance un mouvement politique nommé le Rassemblement des cols rouge (RCR).

Ça, c'est ce que le 93.3 et les médias traditionnels essaient de vous faire croire.

Détrompez-vous. Il s'agit plutôt d'une simple campagne publicitaire pour reprendre la première place dans les sondages.

En entrevue au Soleil, Sylvain Bouchard affirme que les cotes d’écoute « n’est pas le but premier » de l’initiative.

Ah oui?

Le 24 mai, l’institut de sondage BBM rendait public ses résultats. Denis Gravel et Jérôme Landry de CHOI-FM délogent Sylvain Bouchard de la première place. Le 93.3 passe en troisième position le matin. Quatre jours plus tard, un lundi, le RCR est lancé.

J'imagine parfaitement la scène. Bouchard dans le bureau du boss. Le boss pas content. Le boss: "Bouchard, on est dans l'troub, ta job est en jeu". Bouchard: "Écoute. Je vais tenter de trouver une solution". Le boss: "Ok, mais si ça marche pas, tu retournes au Saguenay".

Pendant toute la fin de semaine, en tondant son gazon, ça cogite fort dans la tête à Bouchard. Le RCR prend forme.

Joindre un mouvement politique, c'est beaucoup plus tentant que d'appuyer une campagne marketing, vous ne trouvez pas?

Le scénario se répète. Marche des cols rouge en 2010. 10,000 protestataires réclament le ménage dans l’appareil de l’État. Cette manifestation créé un tel engouement que l’émission du matin passe au premier rang de l’institut de sondages BBM quelques semaines plus tard. À cette occasion, un site web qui n’a pas connu le succès escompté avait également été lancé.

Croyez-vous que ses fidèles auditeurs réaliseront qu'ils ne sont que des pions dans un jeu compétitif dans le petit marché des radios de Québec? Que, loin de les guider dans une grande lutte politique, Bouchard tente plutôt de monnayer l'espoir de ses auditeurs auprès des concessionnaires de chars et des chaines de restauration rapide qui forment le gros de ses annonceurs?

Non, bien sûr que non. Le réveil serait trop brutal. Dormez, brave gens. Continuez de "chier sur la tête des bs pis des syndicaleux".

La réplique n'a pas tardé à venir, voir cousrouges.com

5 commentaires:

PLUCX a dit…

Parfaitement d'accord. Que je vois des cols rouge on vas avoir une discussion avec la 'mojorité silencieuce'. Non mais, je suis pas sur qu'il garde son poste ben longtemps le bonhomme!

Janie a dit…

Selon un porte-parole de ce groupe, il y a trop d'immigrant(e)s dans Vanier. C'est carrément de l'extrême-droite !

Gontrand a dit…

Qui ça?

Janie a dit…

Jean-François Gilbert

http://www.radioego.com/ego/listen/11245

Daniaile a dit…

Comment ca se fait que les organismes qui sont supposés défendre les personnes a faible revenu n ont pas encore envoyé de mise en demeure leur intimant de retenir leurs chiens...ces pitt-bulls de l information gagnent des salaires faramineux pour faire de la propagande haineuse...ce sont eux les vrais B.S.